Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

MARTY, Louis, Joseph

Né le 24 mars 1873 à Lacanne (Tarn) — mort le 20 mars 1955 — Tailleur d’habits — Lyon (Rhône) — Alger — Paris
Article mis en ligne le 21 juin 2024
dernière modification le 12 juillet 2024

par Dominique Petit, R.D.
Louis Marty

Louis Marty avait résidé entre autres à Lyon et à Alger avant de monter en région parisienne. Depuis début 1894 il demeurait rue des Trois Frères. Le 6 mars 1894 il avait été arrêté avec une quinzaine d’anarchistes ou supposés tels (voir Louise Piogier) lors d’une rafle au cabaret Duprat rue Ramey. Lors de son interrogatoire il nia être anarchiste et justifia sa présence dans le cabaret par les repas qu’il y prenait. Lors de la perquisition à son domicile, la police avait saisis trois poignards que Marty déclara avoir acheté à Alger. Poursuivi pour association de malfaiteurs, il fut incarcéré à Mazas, remis en liberté provisoire le 11 mars et bénéficia d’un non lieu le 3 juillet 1895.

Le 23 septembre 1898, il se maria à Béziers (Hérault) avec Marie, Joséphine Lagrave, giletière.

Il est décédé le 20 mars 1955 à Limoux (Aveyron).


Dans la même rubrique

MATAMOROS, Armando

le 30 octobre 2023
par R.D.

MARZANI, Emilio

le 16 octobre 2023
par R.D.

MASRATI, Ugo

le 8 octobre 2023
par R.D.

MASNIAUD, Joseph

le 23 octobre 2022
par R.D.

MASCARA (ou MASCARAT)

le 23 octobre 2022
par R.D.