Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

THIEBAUT, Eugène

Né le 6 novembre 1858 à Château-Salin (Moselle) ; mort le 16 février 1909 à Boulogne-Billancourt — couvreur — Boulogne-Billacourt (Hauts-de-Seine)
Article mis en ligne le 5 juin 2024
dernière modification le 12 juillet 2024

par Dominique Petit, R.D.
Eugène Thiébaut

Le 3 mars 1894, huit anarchistes de la région parisienne étaient arrêtés, le domicile d’Eugène Thiébaux, 84 rue de Paris à Boulogne-Billancourt était perquisitionné. Il était arrêté et libéré le 10 mars 1894.
Son dossier à la Préfecture de police portait le n°333.516.

Le 23 novembre 1896, il se mariait à Boulogne-Billancourt avec Victorine Villet, blanchisseuse. Il demeurait 15 Rond Point Victor Hugo, sa femme était sa voisine, elle demeurait au n°13 de la même rue.
Lors de son décès, le 16 février 1909, il demeurait 10 rue de Paris à Boulogne-Billancourt.


Dans la même rubrique