Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

SURAMPANI, Belisario

Né à Pistoia le 6 août 1896 — Ouvrier — Italie — Meurthe-et-Moselle
Article mis en ligne le 29 mai 2024
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Belisario Surampani avait émigré en France pour échapper aux persécutions fascistes. Il avait travaillé à l’usine Wendel (à Jœuf ?) de novembre 1922 au 7 janvier 1929 où il fut expulsé : suite à l’assassinat en novembre 1928 à Jœuf d’un agent consulaire fasciste par le compagnon Bartolommei (voir ce nom) dont il était l’ami. Il fut l’objet d’un arrêté d’expulsion avec deux autres compagnons — Paris Michelletti et Joseph Irosini — et le cafetier Quintilio Gherardini (émigré en France en 1903) chez qui Bartolommei avait ses habitudes.


Dans la même rubrique

SUREAU, Albert, Joseph « WILHELM »

le 29 mai 2024
par R.D.

STROHBEIL, Ernst

le 11 mai 2024
par R.D.

SRENGER, Johann

le 28 janvier 2024
par R.D.

STRINNA, Giuseppe

le 13 septembre 2023
par R.D.

SPADONI, Euro

le 11 septembre 2023
par R.D.