Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ARTEAGA CERON Pantaleon
Né vers 1912 au Leon — MLE — CNT — Espagne — Rhône & Savoe
Article mis en ligne le 22 octobre 2023
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Pendant la guerre, Pantaleon Arteaga Ceron (parfois Artiaga), militant de la CNT, avait été soldat dans la 28e Division. Après avoir été blessé, et la Division envoyée sur le front d’Estramdure, il avait été intégré avec d’autres dans une autre division envoyée dans la province de Lerida, puis à Tortosa jusqu’à la chute du front de l’Ebre. Puis replié sur Barcelone, il était ensuite passé en France lors de la Retirada.

En 1944 il participait à la Résistancedont il était un agent de liaison. Il travaillait à la centrale électrique de Le Pont-de-Claix, près de Lyon, pour la compagnie Voglans. Il fut arrêté à la gare de Montmeillan par les gendarmes français alors qu’il se rendait à un rendez vous avec 2 compagnons de Chambéry (qui seront arrêtés 2 mois plus tard par la Gestapo). Il sera durement interrogé par les gendarmes qui voulaient lui faire avouer qu’il était du maquis. Il fut toutefois libéré après que la compagnie Volgans ait confirmé son appartenance à la Compagnie, mais après être resté emprisonné plusieurs mois au Fort de Chapouly.
Pantaleon Arteaga continua après la Libération à militer à la CNT en exil et à collaborer notamment à l’hebdomadaire Cenit. Il avait pris sa retraite en 1977.

Dans les années 1990 il résidait à Tassin-la-Demi-Lune (Rhône)

Il se confond vraisemblablement avec Pantaleon Casildo Arteaga (voir ce nom).


Dans la même rubrique

AUGUSTO, Diamantino
le 24 juin 2024
par R.D.
AUDO
le 24 juin 2024
par R.D.
AUBRY, Marie « ANDREE » [née LATINAUD]
le 24 juin 2024
par R.D.
AUBRECHT, Vilem
le 24 juin 2024
par R.D.
ASPEL CASADEMONT, Bartolome
le 24 juin 2024
par R.D.