Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
JORIS, Alfred, Dieudonné
Né à Namur le 4 juillet 1861 - Sculpteur sur bois - AIT – Bruxelles – Paris
Article mis en ligne le 31 mai 2023
dernière modification le 11 avril 2024

par R.D.

Ancien membre de l’Internationale, Alfred Joris avait été expulsé de Paris vers 1885 pour « menées socialistes ». A Bruxelles il participait avec son père Auguste aux réunions anarchistes et collaborait à l’organe communiste anarchiste Ni Dieu ni maitre (Bruxelles) publié par les frères De Roy. Au printemps 1886 il était membre d’un groupe d’une vingtaine de personnes dont les frères Wysmans, Govaerts, Stuyck et Colignon. Il était à l’automne 1887 responsable de la diffusion en Belgique du placard reproduisant la défense d’Octave Jahn (voir ce nom). Il demeurait alors 89 rue Haute à Bruxelles.

Alfred Joris avait ensuite milité à la Ligue républicaine socialiste. La police signalait qu’il était abonné à la presse anarchiste étrangère. En 1892 il s’était installé à Molenbeek et aurait cessé de s’occuper d’anarchisme.

Son père Auguste était membre en 1883 du groupe Les Cosmopolites et avec Nicolas Camaert avait organisé le 28 février 1883 les funérailles du compagnon Paul Metayer tué dans les jours précédents par la bombe qu’il manipulait.


Dans la même rubrique

JOIGNAUX (veuve)
le 1er avril 2024
par R.D.
JUAN MONZON, Joaquin
le 2 juillet 2023
par R.D.
JOURDAN (père)
le 2 juillet 2023
par R.D.
JUAN OLIVARES, Antonio
le 18 janvier 2023
par R.D.
JORQUERA Joaquin
le 12 janvier 2023
par R.D.