logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FECHEROLLES, Georges, Camille
UAC - LICP – Reims (Marne)
Article mis en ligne le 9 mai 2007
Dernière modification le 31 octobre 2016

par R.D.

A l’été 1933, Georges Fécherolles (ou Fecherolle), qui demeurait 11 rue Eugène Wiet, était avec E. Fernand, le responsable du Groupe d’action et d’étude social de Reims qui se réunissait au Café de la Petite Poste, 62 rue Gambetta. Fin 1933 il fut l’un des organisateurs du congrès régional qui devait se tenir le 28 janvier 1934 pour constituer une Fédération libertaire du Nord-Est. A ce congrès devant réunir les anarchistes de toutes tendances, devaient être discuté plusieurs rapports présentés notamment par Fécherolles (sur l’unité d’action des anarchistes, les anarchistes et la guerre...), Gérard (l’anarchisme et la propagande antireligieuse), Peinaud (l’anarchisme et la coopération, les anarchistes et l’action syndicale), Bride (la limitation des naissances), Garnier (L’entraide), Rolande (la femme devant l’anarchie) et L. Radix (les anarchistes et les paysans). A l’issue du congrès, auquel avaient participé des représentants de Troyes, Laon, Villers Alleraud, Villers Marmery, Montmirail, Bascan, la Fédération du nord, le groupe de Ctoix et un délégué de l’UACR, il avait été décidé que la la Fédération du nord-est n’adhérerait à aucune organisation et resterait pour le moment autonome.

Militant pacifiste de la Ligue internationale des combattants de la paix (LICP) et membre du groupe de Reims de l’Union Anarchiste Communiste (UAC) dont le secrétaire était E. Ternaux, Georges Fecherolles collaborait en 1934 au Libertaire. En juillet 1935, il avait été l’un des signataires du manifeste appelant à une conférence nationale contre la guerre et l’union sacrée publié dans Le Libertaire (12 juillet 1935) et dont le comité d’organisation comprenait entre autres R. Louzon, P. Monatte, Fremont, Grandjouan, Marceau Pivert, M. Chambelland, H. Poulaille et R. Lefeuvre. Il demeurait toujours à cette époque 11 rue Eugène Wiet à Reims et figurait sur la liste des anarchistes de la Marne.


Dans la même rubrique

0 | 5

FEDI, Cherubino, Ettore
le 5 juillet 2019
par R.D.
FEISSOLLE, Léonce
le 12 mars 2019
par R.D.
FEDERLI, Henry
le 6 septembre 2018
par R.D.
FEDERN, Hans « Capitaine Jean »
le 20 mai 2018
par R.D.
FEDERN, Etta [Marietta dite]
le 20 mai 2018
par R.D. ,
Nick Heath