logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PORTRAT, Pierre
Né vers 1856 - Mineur ; aubergiste – Montceau les Mines (Saône et Loire)
Article mis en ligne le 20 mai 2020

par R.D.

Ancien mineur licencié, Pierre Portrat avait été membre de l’association ouvrière Les justiciers du droit. Devenu aubergiste, demeurant rue du Nord, il était fiché comme anarchiste « dangereux  » au milieu des années 1880 et était soupçonné d’entretenir des relations avec d’autres militants de divers départements.
En août 1884, suite à la dissolution de la Chambre syndicale, il avait été avec Cendrin et Pillot, l’un des promoteurs du nouveau Groupe d’études sociales de Montceau. En novembre 1884, comme plusieurs autres, il fut l’objet d’un mandat d’amener suite aux attentats de Saint Etienne et à l’affaire de la « bande noire » (voir Gueslaff) et poursuivi pour « complicité et association de malfaiteurs ». Incarcéré à Chalon, son logement fut perquisitionné et une partie de son mobilier saisi par les contributions indirectes pendant qu’il était en prison.

Au printemps 1885, selon un indicateur, il aurait eu l’intention de partir pour Paris avant finalement de rester dans la région. A cette même époque il serait allé au Creusot visiter Cottin et Royer auxquels, selon la police, il aurait dit savoir fabriquer des lettres explosives.. Vers l’été il était finalement parti résider à Paris où, lors d’une manifestation au Père Lachaise, il avait eu le bras cassé lors d’un affrontement avec des gendarmes.


Dans la même rubrique

0 | 5

POURRY, François, Nicolas
le 15 décembre 2019
par R.D.
PORTIS, Larry, Lee
le 23 août 2019
par R.D. ,
Hugues Lenoir
POULAIN, Octave
le 18 mars 2019
par R.D.
POUSSADE , Jules
le 19 décembre 2018
par R.D.
PORTUNATO, Giuseppe
le 12 avril 2018
par R.D.