logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PIVOTEAU , Victor
Ouvrier outilleur - Paris
Article mis en ligne le 29 janvier 2020
Dernière modification le 3 février 2020

par R.D.

Victor Pivoteau, qui était borgne de l’œil droit à la suite d’un accident de travail, était au début des années 1900 l’un des 4 ou 5 compagnons – dont René Gendot – qui travaillaient à l’atelier de mécanique Devriey, avenue Philippe Auguste. Selon Gendot c’était « le type de vieux militant toujours aussi enthousiaste qu’au premier jour, défendant et propageant ses idées ». Le 8 juillet 1904, après 7 mois de chômage, il avait abattu d’un coup de revolver le contremaître qui l’avait licencié quelques mois auparavant alors qu’il revenait à son travail après avoir eu la permission d’aller voir sa mère malade. En tirant sur lui, il avait déclaré « Je te rends la pareille  ». Dès la nouvelle de son arrestation Gendot, qui était alors à Londres, s’était solidarisé avec lui et avait lancé une souscription en sa faveur dans les colonnes du Libertaire. En janvier 1905 il fut condamné en cour d’assises à 10 ans de travaux forcés malgré les nombreux témoignages en sa faveur. Avant son transfert, il avait écrit aux Temps Nouveaux pour « transmettre ses remerciements à tous ceux qui se sont occupés de lui  » et pour assurer que sa condamnation le laissait « calme et ne changeait en aucun cas ses sentiments  ».

Début 1905 le Comité Pivoteau formé pour le soutenir, devint le Comité de Défense sociale chargé du soutien aux détenus politiques.

A l’automne 1905 la peine fut ramenée à 3 ans de prison.Il fut libéré en juillet 1909 de la prison de Melun


Dans la même rubrique

0 | 5

PISCOPO, Tullio
le 11 août 2019
par R.D.
PIRANI, Massima [née OTAMENDI]
le 13 novembre 2018
par R.D.
PIRANI, Alberico
le 13 novembre 2018
par R.D.
PIVIER, Alexandre
le 19 octobre 2017
par R.D.
PITASI, Antonino
le 20 novembre 2016
par R.D.