logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BORRAS, Armonia
Née en 1920 à Buenos Aires - Tailleuse d’habits & couturière - Buenos Aires
Article mis en ligne le 1er janvier 2020

par R.D.

Armonia Borras était la fille de José Borras Mestre et Magdalena Brianso Pedreny, militants anarchiste catalans émigrés en Argentine en 1911.

Le premier souvenir de son militantisme anarchiste d’Armonia date de 1933, quand elle avait participé avec les membres du Comité Pro presos à des visites à des compagnons détenus à la prison de Devoto
Adolecente elle vivait à Villa del Parc lorsque la bibliothèque populaire José Ingenieros avait été fondée en 1935 et travaillait à cette époque comme habilleuse de chaussures. La famille devait prendre deux tramways pour arriver de leur maison aux premiers locaux de la bibliothèque sur la rue Garay et Pasaje et, les tickets étaient si chers que la famille ne pouvait y aller aussi souvent qu’elle le voulait.
Armonia se rappelait que le premier local était un très grand hangar divisé en deux parties par une cloison en bois : à droite la bibliothèque fonctionnait et à gauche il y avait un kiosque où Armonia commença son militantisme en pliant de la propagande et où elle écouta notamment Herminia Brumana donner l’une de ses premières conférences à Buenos Aires.
Puis la bibliothèque José Ingenieiros déménagea rue Sanatander dans le même quartier de Boedo . Armonia continua d’assister aux conférences, aux sorties champêtres et soirées organisées par la bibliothèque.

Vers 1945, elle participait au groupe théâtral Arte y Natura qui se produisait au profit des prisonniers et recueillir des fonds pour soutenir les journaux libertaires dont La Protesta éditée dans ce même local de la rue Santander.

Armonia, comme sa mère et ses sœurs, avait appris le métier de tailleuse et couturière sur mesure et était spécialisée dans le placement des doublures, rabats et œillets. Elle avait pour compagnon le violoniste Julio D’Aristotele dont elle se sépara en 1965 t dont elle eut une fille Malva Rosa.

A partir de 1993 elle fit membre du groupe Mujeres Libres fonctionnant à la Bibliothèque José Ingenieros.

En 2010 Armonia Boras avait fêté ses 90 ans à la Bibliothèque José Ingenieros entourée de puls de 80 compagnons et compagnes.


Dans la même rubrique

0 | 5

BOURABAH
le 19 juin 2020
par R.D.
BOURGEAIS
le 3 février 2020
par R.D.
BOUCHER, Alice, Maria [épouse FAUCIER]
le 2 janvier 2020
par R.D.
BOUCHADEIL, Arthur
le 2 janvier 2020
par R.D.
BORQUEZ, Isolina
le 1er janvier 2020
par R.D.