logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GILIMON, Eduardo [Eduardo GARCIA GILIMON]
Né en 1867 en Catalogne ( ?) – mort en 1944 - FORA - Journaliste – Buenos Aires - Barcelone - Montevideo
Article mis en ligne le 3 octobre 2019

par R.D.
Eduardo Gilimon

Eduardo Gilimon, qui pour certains serait catalan d’origine et pour d’autres argentin ou uruguayen, était membre en 1894 du Centre ouvrier socialiste argentin et écrivait dans La Vanguardia. Puis il commençait à collaborer à La Protesta dont il allait être l’un des rédacteurs entre 1906 et 1910 et l’un des théoriciens de la FORA.
Il collaborait également à La Nueva Era (Buenos Aires, août 1901- décembre 1902), Fulgor(Buenos Aires, 14 numéros du 8 mars au 12 décembre 1906), Labor (Buenos Aires, 10 numéros du 1er avril 1906 au 15 août 1907), Rumbo Nuevo (Buenos Aires, 1906) , La Debacle (Buenos Aires, au moins 1 numéro en février 1909) et Vibraciones ! (La Plata, 1909).
A partir de 1905 il publiait l’hebdomadaire El Rojo (Rosario, numéro 1 le 14 juillet 1905). En ce début du siècle il divulguait les théories néo malthusiennes en Argentine.

Vers le printemps 1910 il fut expulsé d’Argentine et sera remplacé ensuite à la tête de La Protesta par Emilio Lopez Arango.

Arrivé à Barcelone il collaborait à Tierra y Libertad , mais, après que les autorités lui aient refusé la nationalité espagnole, était expulsé et s’installait en Uruguay où il éditait La Anarquia (Montevideo) et collaborait à un grand nombre de titres de la presse libertaire dont Acracia (Tarragone, 1918), Fructidor (Tarragone, 1920) , La Solidaridad (Madrid 1923) Vía Libre (Buenos Aires, 1919-1922) , El Libertario (Buenos Aires, 15 numéros du 22 mai au 23 octobre 1920) , Tribuna Proletaria (Buenos Aires, 1919-1930) , Aurora (New York, 1923) et La Organizacio Obrera (Buenos Aires).

Eduardo Gilimon, qui travaillait comme journaliste à El Diario de España, est décédé à Montevideo en 1944.

Œuvre : - - Ferrer y Nakens. Crónica del proceso. Precedida por “Los Atentados Anarquistas”. Benos Aires, 1907) ; - Un anarquista en Buenos Aires. 1890-1910. (Buenos Aires 1972) ;. - El anarquismo en los gremios (Buenos Aires, 1921) ; - Para los que no son anarquistas (Buenos Aires : La Protesta, 1924).