logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GIANSANTI, Renato Roco « Mario FORTI » ; « Tomás SORIA » ; « Mario FORTUNATI » ;, »M. FORTE » « FORT »
Né en Italie – mort en 1982 - Tucuman & Cordoba (Argentine) - Bolivie
Article mis en ligne le 28 septembre 2019

par R.D.

Renato Giasanti dit Mario Forti , père du compagnon Liber Forti (voir ce nom) avait émigré en Argentine où en 1918 il collaborait à La Revuelta (Santa Fé, 15 numéros, 1918-novembre 1919) puis dan les année qui suivirent à la deuxième époque de La Obra (Buenos Aires, 28 numéros du 20 mai 1917 au 28 janvier 1919) de Teodoro Antilli et Rodolfo Gonzalez Pacheco, .

Installé à Tucuman, il était membre du groupe anarchiste Brazo y cerebro qui publiait le journal Adelante (Tucuman, 19 numéros, 1922-1927) Dans cette même province, il participa plus tard à l’Agrupacion cultural anarquista et, sous le nom de Tomas Soria, fut l’administrateur du périodique Agitacion (1936 ) .

Ultérieurement il fut membre du groupe Ideario de Cordoba puis du groupe La Antorcha en Bolivie.

Dans les années 1940 il collabora à Ideario (Buenos Aires, 1945-1946) et à Nosotros (Buenos Aires, 1942-1943).

Dans les année 1970 il collaborait à Libertad sindical (Buenos Aires, au moins 2 numéros en 1970) organe du Comité national pour la liberté syndicale lié à la FORA.

Renato Giansanto est décédé à Tucuman en 1982.


Dans la même rubrique

0 | 5

GILLET, Noémie
le 3 octobre 2019
par R.D.
GILIMON, Eduardo [Eduardo GARCIA GILIMON]
le 3 octobre 2019
par R.D.
GIL, Jesus
le 3 octobre 2019
par R.D.
GIANETTI, Norma [née VECCHIETTI]
le 28 septembre 2019
par R.D.
GHIDUZZI, Francesco, Hugo
le 28 septembre 2019
par R.D.