logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ANTILLI, Teodoro
Né le 27 juillet 1883 à San Pedro (Buenos Aires) - mort le 8 août 1923 - Buenos Aires
Article mis en ligne le 4 septembre 2019

par R.D.
Teodoro Antilli

Teodoro Antilli collabora à de nombreux titres de la presse libertaire argentine. Avec Rocolfo Gonzalez Pacheco il fut rédacteur de l’hebdomadaire Germinal (Buenos Aires, 1906) et de La Campana nueva (Buenos Aires, 1907).
Toujours avec Rodolfo Gonzalez Pacheco il fut le rédacteur du quotidien La Batalla (Buenos Aires) qui du 7 mars au 13 mai 1910, date de son interdiction, publia une cinquantaine de numéros. Le journal paraissait comme le supplément du soir du quotidien La Protesta, représentant un cas unique de deux quotidiens anarchistes édités à près de 20.000 exemplaires dans un même pays et la même ville. Vers l’été 1910, comme d’autres membres de la rédaction il aurait été déporté en Terre de feu.

Avec Apolinario Barrera et Gonzalez Pacheco il avait également été le responsable du quotidien du matin Alberdi (Buenos Aires, 1910, quelques numéros) du bi-mensuerl El Manifiesto (Buenos Aires, au moins 7 numéros d’octobre 1912 à janvier 1913)

En 1915 avec Gonzalez Pacheco il fut l’éditeur de La Obra (Buenos Aires, 6 numéros de juin à décembre 1915) un des supplément de La Protesta.

En 1916 avec Gonzalez Pacheco il quittait le groupe La Protesta, et fondait La Protesta Humana, (quelques numéros) puis La Obra (Buenos Aires, 1918, au moins 24 numéros ) qui fut interdit lors de la « semaine tragique ».

Puis avec Gonzalez Pacheco et Alberto S. Bianchi, il lançait le quotidien Tribuna proletaria (Buenos Aires, 1919-1930) puis, en 1920 El Libertario (Buenos Aires, au moins 15 numéros , mai-octobre 1920). Il fut ensuite l’un des fondateurs avec Alberto S.Bianchi de l’hebdomadaire La Antorcha (Buenos Aires, 1921-1932).

En dehors de ces titres dont il avait été l’un des initiateurs ou des responsables, il avait également collaboré à Bandera Negra, La Campana Nueva, La Canaglia, Evolución, Generación Consciente y Divulgaciones Científica, Ideas, Nueva Era, Pampa Libre, La Rebelión et Vía Libre.

Teodoro Antilli est décédé à San Pedro le 8 août 1923.

Œuvre : - Patria y militarismo (1907) ; - Comunismo y anarquia (1919) ; - Federalismo y centralismo -1924) ; - Salud a la anarquia (1924) ; - Las secciones económicas de trabajadores y las organizaciones obreras -1924) ; - Seamos rebeldes (1924).


Dans la même rubrique

0 | 5

AYUSO JAREÑO , Miguel
le 22 septembre 2019
par R.D.
ATTINOST, Julie, Eugénie
le 4 septembre 2019
par R.D. ,
Guillaume Davranche
ASTRUC, Jules, Edouard
le 4 septembre 2019
par R.D.
ARANGO, Candido A.
le 4 septembre 2019
par R.D.
ANDERSON PACHECO, Mario « El NEGRO »
le 4 septembre 2019
par R.D.