Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Cauces (Tarragone) en 1915 -mort le 5 août 1991
ANTO, Emilio
FIJL — MLE — CNT — Catalogne — Montauban (Tarn-et-Garonne)
Article mis en ligne le 8 avril 2007
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Emilio Anto avait été pendant la guerre milicien dans la Colonne Durruti (milicien à la culture dans la 119e Brigade).

Exilé en France il a été le cofondateur à Montauban avec E. Aliaga, J. Delgado, Adolfo Fernández et Paquita Frias des Jeunesses Libertaires FIJL du Tarn-et-Garonne dont il avait été nommé secrétaire. Lors du plenum de la régionale CNT n°2 (6.000 adhérents) en 1945, il représentait avec Martinez et Sanchez la fédération locale de Montauban (300 adhérents) et participa à la commission chargée de rédiger une réponse au manifeste Con españa o contra España qui officialisait la scission de la CNT en exil. Il sera également à l’origine d’un plan en huit points pour la création d’une « école du militant » à Montauban.

Dans les années 1970 il était toujours membre de la commission de relations de Montauban. Il participait dans les années suivantes aux activités de l’Amicale de la 26e Division (Durruti). Emilio Anto qui avait pour compagne Mercedes Roa, est mort à Toulouse le 5 août 1991.


Dans la même rubrique

AUGUSTO, Diamantino
le 24 juin 2024
par R.D.
AUDO
le 24 juin 2024
par R.D.
AUBRY, Marie « ANDREE » [née LATINAUD]
le 24 juin 2024
par R.D.
AUBRECHT, Vilem
le 24 juin 2024
par R.D.
ASPEL CASADEMONT, Bartolome
le 24 juin 2024
par R.D.