logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ANTOINE, Henri
Né le 11 mai 1884 à Paris IX - tué au front le 20 mai 1915 - Comédien – Nogent sur Mrne – Paris
Article mis en ligne le 27 juillet 2019

par Guillaume Davranche, R.D.

Henri Antoine était le fils d’André Antoine (1857-1943) le fondateur du Théâtre Libre et du Théâtre Antoine, con sidéré comme le fondateur de la mise en scène moderne et qui fut directeur du théâtre de l’Odéon de Paris de 1906 à 1914.

Henri Antoine conçut en 1908 un projet de «  théâtre ambulant de banlieue », mobile te démontable qui devait aller jouer des « œuvres nouvelles soigneusement interprétées par de bons comédiens » (cf. La Rampe, 6 septembre 1908). Il n’est pas certain que ce projet ait abouti, mais début 1912, avec notamment le compagnon Emile Guichard, Antoine fut l’un des fondateurs du Théâtre du peuple .
Le 25 janvier 1912 avait été finalement créé le Cercle des amis du théâtre du peuple, siégeant 128 Avenue Philippe Auguste (XIème arr.) dont le comité d’initiative comprenait notamment Maurice Bouchor, L. de Saumanes, Vigné d’Octon, P. Campana, A. Bourgoin, Maria Vérone, René de Marmande, Emile Kress, P. Moranne, Charles Duffart et A. Traversi.

Le 11 avril 1912, lors d’une réunion des actionnaires de la coopérative Le Théâtre du peuple, fut nommé le conseil d’administration suivant : H. Antoine (administrateur gérant) Emile Guichard (secrétaire) Emile Pataud (trésorier) A. Taugourdeau (secrétaire adjoint) et Emile Kress (trésorier adjoint).
Le Théâtre du peuple voulait « sans grand frais, à des prix accessibles au peuple, donner en des salles de quartier, de banlieue, de province, des pièces d’un art simple, large, agitant les grands problèmes de l’humanité et de l’heure présente  » (cf. le Libertaire, 3 février 1912). Henri Antoine était par ailleurs membre du syndicat des auteurs et gens de lettres (1912).

Cette initiative est à rapprocher de celle parallèle de formation à la même époque et autour notamment d’Armand Guerra de la Coopérative du Cinéma du Peuple.

En novembre 1913, à l’initiative du Comité féminin animé par Thérèse Taugourdeau, Antoine donnait des cours de diction et de théâtre afin de former des oratrices et des comédiennes capables de jouer dans les fêtes militantes.

Henri Antoine a été tué au front le 20 mai 1915 à Aubigny (Pas de Calais).


Dans la même rubrique

0 | 5

ATTINOST, Julie, Eugénie
le 4 septembre 2019
par R.D. ,
Guillaume Davranche
ASTRUC, Jules, Edouard
le 4 septembre 2019
par R.D.
ARANGO, Candido A.
le 4 septembre 2019
par R.D.
ANTILLI, Teodoro
le 4 septembre 2019
par R.D.
ANDERSON PACHECO, Mario « El NEGRO »
le 4 septembre 2019
par R.D.