logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
KOSCHEMANN, Paul
Né vers 1873 - Mécanicien - Berlin
Article mis en ligne le 2 avril 2019
Dernière modification le 4 avril 2019

par R.D.

Accusé d’avoir participé vers 1895 à un attentat contre un colonel de la police, Paul Koschemann avait été jugé à la prison Moabit de Berlin en avril 1897. Il y tenta de prouver son innocence et était menacé d’une peine de 15 ans de réclusion. Gustav Landauer et Wilhelm Spohr qui avaient assisté au procès avaient été arrêtés le 13 avril à leur sortie de l’audience. Il fut condamné à 10 ans de réclusion, non pour avoir commis l’attentat, mais pour « avoir aidé à la tentative d’attentat ». Selon le procureur, l’engin comprenait un mécanisme d’horlogerie construit par un mécanicien et un individu ressemblant à Koschemann avait acheté un réveil à Berlin et l’individu non identifié ayant déposé l’engin ressemblai aussi à Koschemann.
Il fut libéré de prison le 31 décembre 1906 et le journal Freie Arbeiter ouvrit alors une souscription en sa faveur. Dès sa libération, il déclara reprendre sa place dans les rangs anarchistes et avait envoyé à l’occasion des funérailles du compagnon Schäwe (le 2 janvier 1907) une couronne portant l’inscription "Un dernier salut à mon camarade de souffranxce. Paul Koschemann".