Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ERNEST, François, Louis, Joseph
Né à Uccle (ou à Ixelles) le 3 août 1866, - Employé des postes ; Typographe - Bruxelles
Article mis en ligne le 20 décembre 2018
dernière modification le 7 septembre 2023

par Dominique Petit, R.D.

François Ernest, dit Le Petit Ernest, demeurait rue des Alexiens, 4 impasse des Cheminées depuis le 6 avril 1883, avec sa mère, qui était veuve. Il était actif dans le mouvement anarchiste depuis les années 1880.
Selon un rapport de police du 3 août 1885, il était « très aimé et écouté par ses amis anarchistes » ; il était le fondateur d’un groupe anarchiste, il prenait la parole dans les réunions anarchistes et détestait la police. La même année, il collabora à la nouvelle revue libertaire L’Insurgé, crée à Bruxelles dès la mi-mars par Lucien Pemjean, et à son successeur anarcho-communiste Ni Dieu Ni Maître (fin mai 1885).
Début août 1885, François Ernest dut comparaître devant un tribunal et pour délit de presse il fut condamné à une amende et à des indemnités de plusieurs milliers de francs (alors qu’un ouvrier ne gagnait à l’époque que 2 à 3 francs par jour).

Ernest avait été employé aux Postes et télégraphes, mais par suite d’une absence pour se rendre à Paris, avec une femme, il perdit son emploi et devint par la suite typographe.
Bien que non rédacteur d’une brochure dont l’auteur était Martinet, Ernest en prit la responsabilité.

Son frère cadet, François Alexis, était également fiché comme militant anarchiste.


Dans la même rubrique

ESTEVE, Miguel « MIQUELET »
le 12 mai 2024
par R.D.
ESPINOSA, Antonio
le 12 mai 2024
par R.D.
ESPINAR, Miguel « Miguel de Almeria »
le 12 mai 2024
par R.D.
ESTEGUY
le 8 mai 2024
par R.D.
ESPINOSA, Ricardo
le 8 mai 2024
par R.D.