logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
VOHRYZEK, Karl
Jablonec & Prague (Tchécoslovaquie)
Article mis en ligne le 30 novembre 2018
Dernière modification le 29 avril 2019

par R.D.

En 1899 Karl Vohryzek était l’éditeur à Jablonec d’un nouveau journal anarchiste publié en Bohême et intitulé Predvoj ( L’En dehors).
Suite à la dissolution à l’été 1899 par le gouvernement de 14 groupes anarchistes de Bohême du Nord, il fut arrêté en septembre 1899 et emprisonné comme plusieurs autres compagnons dont V. Korber et J. Opletat.
Le 25 novembre, avec 14 autres compagnons, il fut poursuivi pour complot contre la sûreté de l’Etat et fut condamné à 5 mois de prison ; au même procès avaient été condamnés Pecher (3 semaines) et Musil (12 francs d’amende) tandis que les autres étaient acquittés.

Vers 1903 il parvenait à organiser une fédération ouvrière des mineurs de Bohême.
Il fut le fondateur le 1er mai 1903 du journal bi-mensuel puis hebdomadaire Omladina . En novembre 1905, avec le soutien du compagnon L. Knotek, le journal était transféré à Prague où avec la collaboration des compagnons St. K. Neumann et Fr. Sramek, il allait être publié deux fois par semaine à compter du 1er janvier 1906 et être largement diffusé dans les districts miniers. Le 16 janvier il était arrêté à Prague et transféré à Most (nord de la Bohême) pour y purger ue peine de 14 jours de prison. Le même jour la police saisissait le n°4 de Omladina et suspendait sa parution. Le compagnon Knotek publiait immédiatement un numéro unique Plameny (Flambes) et une semaine plus tard, un nouveau bi-hebdomadaire Nova Omladina dont la plupart des numéros seront saisis.

A sa sortie de prison Vohryzek fut expulsé de huit arrondissements miniers, étant considéré comme "dangereux, par toute son activité publique, pour la paix et l’ordre public". Peu après son retour à Prague, il était de nouveau arrêté le 8 février suite à un article paru dans Nova Omladina

Karl Vohryzek fut avec L. Knotek le délégué de Bohême au congrès international d’Amsterdam en août 1907. Lors du débat sur le syndicalisme, il avait notamment déclaré : "Nous sommes syndicalistes. Mais le syndicalisme n’est pour nous qu’un moyen d’action et non une fin. Nous y voyons un instrument de propagande anarchiste".

Oeuvre : - La grève générale politique (1906 ?).


Dans la même rubrique

0 | 5

VOEVA
le 26 février 2019
par R.D.
VOLKER, Charles, Paul, Franz
le 20 décembre 2017
par R.D.
VYE, Claude
le 6 décembre 2016
par R.D.
VOGHERA, Luigi
le 12 juillet 2016
par ps
VOUTIER, Marcelin, Joseph
le 24 mai 2016
par ps