logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
COURTOIS, Maximilien, Fernand
Né le 24 septembre 1859 à Amiens - Ouvrier tailleur - Amiens (Somme) – Paris – Le Havre (Seine Maritime)
Article mis en ligne le 26 août 2018

par R.D.

A l’âge de 15 ans, Maximilien Courtois avait quitté le domicile familial pour aller à Paris et état devenu anarchiste.
Le 6 mai 1878 il avait été condamné à Amiens à 8 jours de prison pour “coups et blessures volontaires”, puis le 8 avril 1880 à Paris à 1 mois de prison pour outrages à agents”. Le 23 mars 1887 la 11ème chambre de la Seine l’avait condamné à 6 jours pour “filouterie”, puis le 26 juillet suivant il avait été condamné par la 10ème chambre à 1 mois de prison et 5 francs d’amende pour “outrages à agents et ivresse”.

En septembre 1888, lors d’une période militaire au 28ème Bataillon de chasseurs à pieds, il était intervenu en uniforme lors d’une réunion publique à Amiens et avait fait un violent discours anarchiste qui lui avait valu une punition de 60 jours à la citadelle d’Amiens.

Le 4 septembre 1891 il avait été condamné à Lille à 2 mois de prison et 25 francs d’amende pour “abus de confiance” mais n’avait pas subi sa peine.

A l’automne 1893, sa femme Laure , née Degez, avait été arrêtée en flagrant délit de vol et avait été condamnée à 3 mois et 1 jour de prison. Courtois travaillait alors pour le compagnon tailleur Jeanne. Le 9 décembre 1893 il fut arrêté et avait été incarcéré à la prison du Havre.

En août 1894 avait quitté Le Havre pour retourner à Amiens où il ne fut pas localise . A l’automne 1894 il était signalé à Rouen avec l’un de ses enfants âgé de 5 ans. Sa femme était restée au Havre avec ses 3 autres enfants. .


Dans la même rubrique

0 | 5

COUTEAUX, Achille
le 10 février 2019
par R.D.
CORNA, Giuseppe
le 29 janvier 2019
par R.D.
CORIO, Silvio
le 9 décembre 2018
par R.D.
COTINAUD, Amélie
le 23 juin 2018
par R.D.
COSTEY SASTRE, Jaime
le 23 juin 2018
par R.D.