CARIS, Edouard

Paris
lundi 14 mai 2018
par  R.D.
popularité : 10%

Début 1899 lors de réunions, Edouard Caris se prononçait contre la participation des anarchistes à la défense de Dreyfus, jugeant que juifs, catholiques, protestants étaient "des bourgeois , des repus, des capitalistes qui ne faisaient que se servir des anarchistes". Il participait alors aux réunions organisées par Girault pour tenter de publier un nouvel organe appelé L’Anarchiste, et finalement intitulé L’Homme Libre. Il déclarait fréquemment qu’il valait mieux voler que crever de faim.
En octobre 1899, avec notamment Lavergne et Vivier, il s’opposa à la participation des anarchistes à l’inauguration de la statue « le triomphe de la République » à laquelle avait appelé Le Journal du Peuple de S. Faure.

S’agit il du Caris qui en 1914 était membre du groupe des Amis du Libertaire dont les responsables étaient Vigneau et la demoiselle Boudet ? (cf. Arc. Nat. F7/13053).


Sources : APpo BA 1498 //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)