JACOT, Charles, Emile

Né à Allejoie (Doubs) le 14 août 1857 - Ouvrier horloger ; colporteur – Paris
lundi 11 septembre 2017
par  R.D.
popularité : 13%

Charles Jacot demeurait rue Quincampoix à Paris où il avait été arrêté le 8 mars 1894 et avait été inscrit au Fichier Bertillon comme anarchiste. Le 28 avril 1894 il fut condamné à 3 ans de prison pour infraction à un arrêté d’interdiction de séjour (de mars 1892). A l’automne 1894, depuis la centrale de Poissy où il travaillait à l’atelier de cordonnerie, il écrivait au procureur et au Président de la République pour leur proposer de révéler diverses informations sur divers militants (dont Vaillant, Henry) et sur des attentats ou autres affaires criminelles qui selon lui étaient de la responsabilité de la police et de ses provocateurs.

Charles Jacot qui, entre 1892 et 1901 avait été condamné à 7 reprises à des peines allant de 1 mois à 3 ans de prison et en 1901 était interné à l’asile d’aliénés de Bicêtre. Un certain Eugène Besson (ancien interné de Bicêtre) avait à l’été déposé une requête pour obtenir sa libération, requête repoussée par les autorités en raison de la «  débilité mentale avec idées de persécutions  » dont souffrait Jacot .

Il fut l’auteur de la brochure « L’anarchie policière, 1891 à 1894 : mémoires d’un séquestré ; les dessous des affaires Ravachol et Vaillant » éditée par Besson et où il dénonçait diverses provocations policières. Dans cette brochure il disait avair été obligé en 1893 de faire des rapports à la police sur des réunions, puis, après avoir rompu avec les services de police, avoir été constamment séquestré en prison.

Il s’agit sans doute du Jacot qui, au début 1893, avait proposé de publier un journal intitulé Pain et dynamite.


Sources ! Arc. Nat. BB 186461, BB 186454 // Fichier Bertillon// APpo BA 78, BA 1500 //


Portfolio

JPEG - 276.9 ko

Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016