Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
JARROUX, André
Né vers 1857 à Roanne - Mécanicien ; employé de brasserie - Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 18 juin 2017
dernière modification le 24 janvier 2018

par R.D.
logo imprimer

En 1885 André Jarroux aurait été condamné pour une tentative d’attentat à la dynamite. Depuis le début des années 1880 Jarroux travaillait comme chauffeur à la Brasserie Velten, quai de l’Industrie à Vaïse où il était considéré comme un bon ouvrier. En février 1887 il fut soupçonné d’avar été mêlé aux attentats contre le Palais de justice de Lyon.

En février 1892, suite à la découverte sur un quai puis derrière la chaudière de la brasserie de plusieurs cartouches de dynamite enveloppées dans des pages du Père Peinard, il fut suspecté et mis sous surveillance comme un autre anarchiste de Vaïse, Auguste Pellet. Fin mars il fut l’objet d’une perquisition où la police trouva enfoui dans sa cave une dizaine de bâtons de dynamite provenant du même lot que celles trouvées précédemment ce qui entraîna son arrestation puis des perquisitions chez une quarantaine de militants de la région.

P.S. :

Sources : Le Jour, 2 avril 1892 // Arch. Nat. BB 186452 // AD Rhône 4M306 //




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2