BLANCHET, Jules, Alfred

Né vers 1870 à Chatuzangue (Drôme) - Ouvrier Galocher - Bourg de Péage (Drôme)
jeudi 15 juin 2017
par  R.D.
popularité : 16%

Jules Blanchet avait été fiché au début des années 1890 à Bourg de Péage. Le 18 février 1894, comme plusieurs autres militants de Bourg de Page et de Romans – dont Pierre Martin, et Claude Dalmais – il avait été l’objet d’une perquisition où la police avait saisi plusieurs exemplaires de La révolte et du Père Peinard puis l’avait déféré au parquet. Lors de son arrestation il avait proféré des menaces accompagnées de cris « séditieux » notamment en gare de Romans lors de son transfert vers Valence où il s’était écrié « Vive la Révolution ! Vive l’anarchie ! Il faut terrasser tous les bourgeois et in en verra la fin. A bas tous les cochons de bourgeois !  ». Lors d’un premier interrogatoire, il avait revendiqué ces propos, avant de s’en excuser lors d’un nouvel interrogatoire, ce qui lui valut un non lieu


Sources : Arc. Nat. F7/12508, BB 186449 , BB 186452 //


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016