CARON, Paul, Jean Marie

Né le 14 février 1848 à Paris - Journalier – Paris – Le Havre (Seine Maritime)
vendredi 9 juin 2017
par  R.D.
popularité : 32%

Paul Caron avait été condamné à plusieurs reprises : 15 jours de prison en décembre 1872 à Paris pour outrage à agents ; 16 francs d’amende en mai 1873 pour « outrages à agents ; 30 francs d’amende à Rennes en avril 1877, et 3 mois de prison au Havre en septembre 1892 pour « provocation à attroupement ». Au début des années 1890 il était l’orateur habituel des réunions publiques anarchistes au Havre. Il avait une certaine instruction, la parole facile et était considéré comme l’un des plus dangereux anarchistes locaux en raison de l’ascendant qu’il avait sur ses camarades. En 1893 il demeurait 19 rue Saint Julien et était à la recherche d’un local pour ouvrir un petit magasin d’étameur.


Sources : Arch. Nat. BB 186449 //


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016