JUGNIER, André

Né le 28 décembre 1839 à Milly (Seine et Oise) - Serrurier mécanicien – Paris – Montluçon (Allier)
jeudi 8 juin 2017
par  R.D.
popularité : 14%

André Jugnier avait participé au printemps 1871 à la Commune de Paris ce qui lui avait valu d’être condamné à mort, avant que la peine soit commuée en déportation et qu’il soit transféré en Nouvelle Calédonie. Revenu en France en 1876, il s’installa par la suite à Montluçon. Au début des années 1890 il fut fiché sur une liste de suspects d’anarchisme, qualifié de « dangereux et bon à tout ». Marié et père de 4 enfants qu’il aurait abandonné pour vivre en concubinage, il travaillait alors à l’usine à gaz dont il fut renvoyé vers le printemps 1894 et soumis à surveillance.


Sources : Arch. Nat. BB 186449 //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)