Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

TARDY, Jean, Antoine

Né le 15 juillet 1845 (?) à Firminy (Loire) — Maçon — Pertuis (Vaucluse)
Article mis en ligne le 2 juin 2017
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Au début des années 1890, Jean Tardy, qui avait beaucoup voyagé, était à Pertuis (Vaucluse) où il était en contact avec le compagnon Michel Brun. Sa compagne tenait une auberge « fréquentée exclusivement par les ouvriers sans travail ou les vagabonds de passage ». Considéré comme beaucoup « plus dangereux » que Brun, il était selon la police « intelligent » et doué « d’une élocution facile ». Il diffusait notamment Le Père Peinard, La Révolte et la brochure Entre paysans.

Dans la nuit du 28 au 29 janvier 1894, alors qu’il était semble-t-il pris de boisson et que sa compagne lui avait refusé l’entrée de son domicile, il s’était rendu à la gendarmerie, avait insulté les gendarmes et avait été arrêté et trouvé porteur d’un révolver chargé. Le 1er février suivant il fut condamné à 4 jours d’emprisonnement et 16 francs d’amende. Selon la police il était sur le point de quitter définitivement le Vaucluse et la France pour aller travailler sur des chantiers en Turquie ou en Perse.


Dans la même rubrique

TARDIEU, Maurice, Henri « MARIUS »

le 15 juillet 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

TARLO, Eugène (ou TARLE)

le 15 juillet 2024
par R.D.

TAPIAS, Juan

le 24 mars 2024
par R.D.

TAROZZI, Enrico

le 8 octobre 2023
par R.D.

TARRAGO IZQUIERDO, Miguel

le 12 juin 2023
par R.D.