logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BOST, Laurent
Marchand de chiffons ; colporteur de journaux - Romans (Drôme)
Article mis en ligne le 22 mai 2017
dernière modification le 1er janvier 2018

par R.D.
logo imprimer

Laurent Bost (parfois orthographié Bosc) était membre au début des années 1890 du groupe de Romans qui se réunissait au café Montlivier et dont les principaux meneurs étaient Romansville et Dalmais. Il était également l’un des diffuseurs locaux du Père Peinard dont il assurait la distribution lors des réunions. Lors d’une soirée de carême en mars 1891, Bosc, accompagné des compagnons Dalmais, Bertrand, Débard et sa compagne, avait pénétré dans une église de Romans en criant « A bas les charlatans ! A bas les menteurs ! Vive l’anarchie !  » et en chantant La Carmagnole. Tous furent arrêtés, poursuivis pour « entrave au libre exercice des cultes » et condamnés à Valence à la mi- avril 1891 à 50 francs d’amende chacun.

Le 6 septembre 1891 il fut condamné en simple police pour « tapage nocturne » et pour avoir crié « A bas la République !  »..

Dans la soirée du 31 décembre 1894, il fut appréhendé dans la rue par deux agents et ameuta les passants aux cris de "Voyez , voilà comment on nous traite, voilà l’humanité, voila la liberté, on nous traite en esclaves". Amené au commissariat il fut trouvé porteur de numéros du Père Peinard, de son almanach et de La Révolte. Il fut alors l’objet d’une instruction pour "outrages à agents et tapage nocturne".

En 1897 il figurait toujours sur une liste d’anarchistes de Romans où il demeurait 8 Impasse Colombier.

P.S. :

Sources : Arc. Nat. F7/12504, BB 186449, BB 186452 //Le Père Peinard, 26 avril 1891 (l’appelle Bosc) // APpo BA 1511 //


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10