MERCIER, Simon

Né le 24 mars 1840 à Chandefonds (Maine et loire) - Ouvrier cordonnier – Angers (Maine et Loire)
samedi 4 mars 2017
par  R.D.
popularité : 10%

Simon Mercier était considéré au début des années 1890 comme le responsable du « parti anarchiste » à Angers où il demeurait rue Dacier. Selon la police, il prenait fréquemment la parole, exaltant les ouvriers à se mettre en grève et il recevait à son domicile divers journaux anarchistes, dont Le Père Peinard, qu’il était chargé de diffuser. Il vivait en concubinage avec sa campagne dont il avait eu plusieurs enfants mais dont un seul était vivant. Selon la police il s’adonnait à la boisson.


Sources : Arc. Nat. BB 186450 // La Révolte, année 1890 //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)