GENDRE, Jules

Né vers 1855 - Empailleur de chaises – Perpignan (Pyrénées Orientales)
mercredi 18 janvier 2017
par  R.D.
popularité : 13%

Jules Gendre, qui avait été condamné à 6 mois de prison pour escroquerie, était fiché en 1893 comme l’un des plus exaltés anarchistes de Perpignan avec Escudié et Bouchadeil. La police le qualifiait de « repris de justice violent qui ne cessait pas de proférer des menaces contre les tribunaux, les fonctionnaires, les riches, etc… ». Le 19 février 1894, comme plusieurs autres militants de la région, il fut l’objet d’une perquisition où la police avait saisi divers exemplaires de La révolte et du Père Peinard.


Sources : Arc. Nat. F7/12504, F7/12508, BB 186449 //


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016