DAUBE DAUBA, Jean

Né à Saint Justin (Landes) le 9 août 1852 - Horloger ambulant - –
samedi 14 janvier 2017
par  R.D.
popularité : 12%

A l’été 1890 Jean Daube Dauba, qui était porteur d’un exemplaire de La révolte, avait été arrêté dans la région de Decize (Nièvre) sous prétexte qu’il n’avait pas effectué une période militaire de 13 jours. Il fut interné en tant « qu’aliéné » à Bourges, tandis que sa voiture et ses marchandises avaient été laissés à l’abandon à Decize. En 1893 il fut signalé à Rivesaltes. Qualifié de « détraqué », il fut inscrit comme « nomade » à l’état vert n°4 des anarchistes disparus et/ou nomades.


Sources : Le Père Peinard, 18 août 1890 (l’appelle Daubah)// Arch. Nat. F7/12504 // Etat signalétique confidentiel des anarchistes disparus et des anarchistes nomades, n°4, , avril 1904//


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016