AUPIC (ou AUPICQ), Octave

Reims (Marne) – Ardennes – Aisne – Nord
mardi 10 janvier 2017
par  R.D.
popularité : 15%

Au printemps 1898, Octave Aupicq qui résidait à Reims, circulait dans la Marne avec un colporteur de chansons. Fin décembre 1898 il fut arrêté à l’usine Single d’Attigny (Ardennes) pour « entrave à la liberté du travail ». En juin 1899, venant de Roubaix, il fut arrêté à Reims pour « menaces de mort » envers ses beaux-parents et comme déserteur du 84ème Régiment de ligne » et fut transféré à Avesnes (Nord).

Noté comme « dangereux », Octave Aupicq avait quitté Saint Quentin au début des années 1900 pour aller arracher des betteraves chez un cultivateur de Breuil (Marne). En août 1902 la police signalait son départ furtif de Reims. Il avait été inscrit sur les états verts n°3 et n°4 des anarchistes disparus et/ou nomades.


Sources : AD Marne 30M81, 30M82, 30M103, 30M110 // Etat signalétique confidentiel des anarchistes disparus et des anarchistes nomades, n°4, avril 1904 //


Brèves

14 décembre - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)