SCARSELLI, Ines, Leda

Née à Certaldo le 28 mars 1906 – morte le 20 octobre 1985 - Certaldo (Toscane) – Rome
dimanche 20 novembre 2016
par  R.D.
popularité : 17%

Comme ses frères et sœurs – Egisto, Ferrucio, Ida, Oscar et Tito – Ines Leda Scarselli, la plus jeune de la fratrie, était une militante anarchiste. Le 28 février 1921, à peine âgée de 15 ans, elle avait participé avec toute sa famille aux incidents survenus à la fête patronale de Certaldo où, craignant une incursion des groupes fascistes, une barricade avait été dressée et un échange de tirs avait eu lieu avec les carabiniers. Dans cet affrontement avaient été tués son frère Ferrucio et le militant socialiste C. Masini. Ines fut condamnée le 26 juin suivant à San Miniato à 2 ans de prison (maison de correction) , accusée d’avoir apportée des munitions aux compagnons sur la barricade. En appel à Florence, elle fut acquittée faute de preuves.

La maison familiale ayant été incendiée par les fascistes, elle se réfugia alors à Castelfiorentino dans la famille Sanesi puis, en 1922, avec sa mère Maria Mancini, à Rome où elle trouva un emploi dans une fabrique de tuiles. En mai 1929, avec Pasquale Raunine propriétaire de la tuilerie et 5 autres ouvriers, elle fut arrêtée pour « propagande subversive ». Remise en liberté provisoire le 29 juin 1929, elle reprit son travail. Suite à une dénonciation, elle fut de nouveau arrêtée en février 1931.

Ces années 1930 furent les pires de son existence : sa mère décéda, son père fut interné dans un hôpital psychiatrique de Rome ; ses frères Oscar et Tito étaient réfugiés en Russie ; son autre frère Egisto en prison ; sa sœur Ida, son compagnon Giacomo Bottino et leur petite fille Scintilla internés à l’isolateur de Ponza. La police , en 1929, avait également saisi des aides économiques qui lui avaient été envoyées de l’étranger par les compagnons.

Elle devint vers cette époque la compagne de Virgino Federici, qui l’avait recueillie et dont elle aura six enfants. Après la mort de son compagnon en mai 1948, lors d’un accident de voiture, et après avoir réparti en parts égales les biens de la famille aux enfants en 1970, elle alla vivre avec son frère Egisto. Elle s’occupa particulièrement de l’aide matérielle et psychologique de militants anarchistes, antifascistes et des membres de sa famille.

Ines Leda Scarselli est décédée à Rome le 20 octobre 1985.


Sources : Umanita Nova, 24 avril 2011 (Nécro. par Angelo Pagliaro) //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)