Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BIARNES, Francisco

MLE — FEDIP — CNT — Barcelone (Catalogne) — Paris
Article mis en ligne le 28 septembre 2016
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

Militant dans les années 1930 de la CNT d’Hostalets de Pierola, Francisco Biarnés était passé en France lors de la Retirada ; il fut sans doute ensuite enrôlé dans les compagnies de travailleurs étrangers, fait prisonnier lors de la percée allemande du printemps 1940 puis déporté à Mauthausen (matricule 3.208).

Rapatrié en France, il était en 1949 à Paris trésorier de la commission de relations de la Fédération comarcale CNT d’Igualada en exil aux cotés de Jaime Casellas (secrétaire). Il était également membre de la Fédération espagnole des déportés et internés politiques (FEDIP). Fin 1963 il avait été nommé trésorier du Comité départemental de la Seine de la FEDIP aux cotés de Ramon Santiesteban (président), Angel Olivares (secrétaire) et Melchor Capdevila (vice secrétaire). Le 26 novembre 1967, lors de l’assemblée générale de la zone n°1 de la FEDIP, il avait été nommé bibliothécaire aux cotés d’Angel Olivares (délégué de la zone 1), Juan de Diego (secrétaire interdépartemental), Fernado Garcoa (trésorier), Luis Ballano et José Caralt (rapporteurs).


Dans la même rubrique

BITTERLICH, Gustav, Lebrecht

le 21 juillet 2024
par R.D.

BLAZQUEZ

le 15 avril 2024
par R.D.

BLAYA, José

le 10 mars 2024
par R.D.

BLAZQUEZ PASCUAL, Francisco

le 10 mars 2024
par R.D.

BLAZQUEZ PASCUAL, Carlos

le 10 mars 2024
par R.D.