TRANCOURT, Albert

Né le 10 décembre 1866 à Creil –Senlis (Oise) - Ouvrier en fer - Argenteuil
jeudi 22 septembre 2016
par  R.D.
popularité : 18%

Chef d’équipe à l’usine Boudet (ou Bouvet) d’Argenteuil, marié à Angèle Faulin et père d’un enfant, Albert Trancourt avait été l’objet le 1er janvier 1894, lors des rafles suivant l’attentat de Vaillant, et en son absence d’une perquisition où la police avait saisi divers journaux (La Révolte, Le Père Peinard), deux placards Le Père Peinard au populo, la brochure de Kropotkine L’Agriculture et une lettre d’un compagnon ( Baudin, ancien gérant de L’anarchie ?) réfugié à Londres. La police le qualifiait d’instable « violent, grossier, s’adonnant à la boisson ». A son retour à Aregenteuil le lendemain il fut immédiatement arrêté.


Sopurces : Arc. Nat. F7/12508 //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)