Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
TRANCOURT, Albert
Né le 10 décembre 1866 à Creil –Senlis (Oise) - Ouvrier en fer - Argenteuil
Article mis en ligne le 22 septembre 2016

par R.D.
logo imprimer

Chef d’équipe à l’usine Boudet (ou Bouvet) d’Argenteuil, marié à Angèle Faulin et père d’un enfant, Albert Trancourt avait été l’objet le 1er janvier 1894, lors des rafles suivant l’attentat de Vaillant, et en son absence d’une perquisition où la police avait saisi divers journaux (La Révolte, Le Père Peinard), deux placards Le Père Peinard au populo, la brochure de Kropotkine L’Agriculture et une lettre d’un compagnon ( Baudin, ancien gérant de L’anarchie ?) réfugié à Londres. La police le qualifiait d’instable « violent, grossier, s’adonnant à la boisson ». A son retour à Aregenteuil le lendemain il fut immédiatement arrêté.

P.S. :

Sopurces : Arc. Nat. F7/12508 //


Dans la même rubrique

0 | 5

TRESCOS, Jean
le 4 mars 2018
par R.D.
TRESSE « SPARTACUS »
le 19 novembre 2017
par R.D.
TREVINO MARILLO, Antonio
le 6 janvier 2017
par R.D.
TRAQUEN
le 25 novembre 2016
par R.D.
TRAMCOURT, Albert
le 8 juillet 2016
par Webmestre ,
Guillaume Davranche


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2