SOLER, Mariano

Né le 24 mars 1918 à Tamarite de Litera (Huesca) – mirt le 26 août 2000 - Maçon - MLE – CNT – Huesca (Aragon) – Argentan (Orne) – Perpignan (Pyrénées Orientales)
lundi 22 août 2016
par  Webmestre
popularité : 21%

Ayant décidé de s’insoumettre à l’armée, Mariano Soler avait quitté son village de Tamrite de Litera en 1936 peu avant le coup d’état franquiste de juillet. Puis il s’était engagé dans l’armée Républicaine. Passé en France lors de la Retirada, il fut interné au camp d’Argelès. Pendant l’Occupation il fut réquisitionné au titre du STO pour aller travailler aux fortifications des cotes normandes. Il parvint ensuite, semble-t-il, à s’échapper et à gagner la région toulousaine.

Après la Libération il retournera en Normandie où il apprendra le métier de maçon et trouvera de l’embauche à Trun (Orne) où il s’intégrera à l’équipe locale de football et y rencontrera sa future compagne, épousée le 1er mai 1949. A sa retraite, il s’était établi à Millas (Pyrénées Orientales) où il avait acheté un petit terrain et bâti sa maison. Il participait notamment aux activités de l’Ateneo Louise Michel de Perpignan.

Mariano Soler , qui était le pète de deux enfants, est décédé le 26 août 2000 à l’hôpital de Perpignan.


Sources : M. Iñiguez « Enciclopedia… », op. cit. // Cenit, 12 septembre 2000 //


Brèves

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016

5 juillet 2016 - Du coté des Gimenologues : deux nouveaux ouvrages

Deux nouveaux ouvrages aux Editions Libertalia :
Les Fils de la nuit. Réédition (...)

6 septembre 2015 - JOURNEES GASTON COUTE - 26 & 27 septembre 2015

JOURNÉES GASTON COUTÉ 26 et 27 septembre 2015 MEUNG-SUR-LOIRE (45) UN ÉVÉNEMENT VILLE DE (...)

16 juin 2015 - Nouvelle biographie d’Alexandre Marius Jacob

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Alexandre Marius Jacob, voleur (...)

1er mai 2015 - NOUVEAU LIVRE SUR L’ARAGON LIBERTAIRE

Une histoire chronologique de l’anarchisme en Aragon au travers de la biographie de Joaquin (...)