CORTES, Francisco

Né le 3 novembre 1916 à Saragosse – mort le 13 novembre 2000 - Professeur de musique - MLE – CNT – Saragosse (Aragon) – Beaucaire (Gard)
lundi 15 août 2016
par  Webmestre
popularité : 9%

En juillet 1936, lors du coup d’état franquiste Francisco Cortes avait été blessé à Saragosse puis était parvenu à gagner les lignes républicaines où il s’enrôla dans l’armée et eut un grade d’officier. Passé en France lors de la Retirada, il fut interné dans divers camps. Pendant l’Occupation, arrêté lors d’une rafle, il fut déporté en Allemagne. A sa libération en 1945, il s’installa à Beaucaire, exerça divers petits boulots tout en faisant des études musicales lui permettant d’être nommé professeur. Militant de la CNT en exil, il est décédé le 13 novembre 2000 et a été incinéré au crematorium d’Orange (Vaucluse).


Sources : M. Iñiguez « Enciclopedia… », op. cit. // Cenit, 26 décembre 2000 //


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016