MARGALEF, Teresa [épouse RONCHERA]

Née le 11 novembre 1904 – décédée le 30 juillet 1999 - MLE – CNT – Barcelone (Catalogne) – Paris - Drancy (Seine Saint Denis)
vendredi 15 juillet 2016
par  Webmestre
popularité : 14%

Comme ses cinq frères – dont Antonio, Lorenzo et Juan – Teresa Margalef avait commencé à militer très jeune dans le mouvement libertaire à Barcelone. Dans les années 1920-30, elle servit souvent d’agent de liaison au groupe de Durruti, Ascaso..leur faisant passer armes et informations cachées dans son panier de légumes.

Passée en France lors de la Retirada, elle y participa pendant l’Occupation à la Résistance. Puis installée dans la région parisienne, avec son compagnon Juan Ronchera, elle continua de militer à la CNT et participa activement avec lui dans les années 1950-1960 aux campings organisés par les jeunesses libertaires (FIJL).

Teresa Margalef qui était particulièrement liée à Emilienne Morin et sa fille Colette Durruti qui vécurent plusieurs années chez elle, est décédée à la Courneuve le 30 juillet 1999 et a été inhumée en présence d’un grand nombre de compagnons.


Sources : M. Iñiguez « Enciclopedia.. », op. cit. // Solidaridad Obrera, Barcelone, juillet-août 1999 // Cenut, 31 août 1999 (nécro. de F. Andres Diez) //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)