logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BORZENKO, Grigori, Maximovich « Leonid MOSKALENKO »
Né en 1888 – fusillé le 22 mai 1938 - Marin – Nabat – IWW – Kharkov & Odessa (Ukraine) – Etats Unis
Article mis en ligne le 17 juin 2016

par ps
logo imprimer

Marin de la flotte marchande de la Mer Noire, Grigori Borzenko avait intégré le mouvement révolutionnaire en 1904 et fut membre dès 1906 du groupe anarchiste communiste de Kharkov. Arrêté en 1909, il fut emprisonné deux ans puis déporté pour trois autres années. Il émigra ensuite aux Etats Unis où il milita très activement aux IWW et à l’union des travailleurs russes de tendance anarchiste.

Lors de la révolution de 1917, il revint en Russie d’abord à Kharkov puis à Odessa où il devint l’un des meilleurs orateurs de la fédération anarchiste locale et l’un des animateurs avec Stepan I. Shakhvorostov du syndicat des marins de la Mer noire qui avait été organisé en 1906 par les anarchistes.

En 1908, lors des combats contre les Blancs et les troupes Austro-allemandes, il était notamment sur le front du Don, à Tsaritsyn [Volvograd] où – aux cotés d’Anatoli Zhelezniakov, Chaim Ryt, Maxim Tchernyak, Krasny et K.I. Mekel – il était l’un des 6 anarchistes membres de l’état-major (sur 9 membres) du front et où il était pus particulièrement de la formation et de l’éducation. Cet Etat-major, dominé par les anarchistes, sera dissous en août 1918 par le commissaire bolchévique du Don, N. I. Podvoisky, entrainant notamment le passage à la clandestinité de Zhelezniakov.

En mai 1918, Borzenko avait participé au congrès anarchiste tenu à Moscou à l’hôtel Floretia. Puis il étaut retourné en Ukraine où à l’automne il allait participer à la fondation de la confédération anarchiste Nabat. A partir de novembre 1918, avec notamment A. Zhelezniakov, Petr Zaitsev, Boris Chikovani et Konstantin Kazakovn, il allait mener une agitation clandestine pour organiser les anarchistes et les travailleurs – notamment les marins et les dockers – à Odessa occupée par les Blancs et les nationalistes ukrainiens et ce, jusqu’à la libération de la ville par l’armée rouge en avril 1919. Dès le début de l’été 1919 les bolchéviques interdirent les journaux anarchistes Vestnik et "Alarme" (organe local du Nabat), fermèrent le Club anarchiste d’Odessa avant de dissoudre la Fédération anarchiste et le Nabat locales. Un détachement spécial de la Tcheka ne tarda pas éliminer les éléments les plus radicaux des anarchistes, opérations qui allaient se poursuivre notamment en décembre 1920, janvier 1921 et surtout en mars 1921 avec des arrestations de masse lors de l’insurrection de Kronstadt. A l’été 1921 un groupe d’anarchistes d’Odessa fut exécuté par les bolchéviques et en octobre suivant une tentative de grève contre les autorités fut écrasée.

En 1922, Bozenko, qui depuis 1919 avait pris la fausse identité de Leonid Moskalenko aurait été arrêté à Tiflis (en mission ou à la recherche de travail ?) et interdit de travail.

Dès 1923 Borzenko Maskalenko et Shakhvorostov avaient organisé un groupe clandestin qui allait établir des contacts avec les autres marins de la Mer Noire, mener une campagne d’ agitation, grèves et manifestations à Odessa jusqu’au début des années 1930 et organiser les passages clandestins de propagande à la frontière russo-polonaise (région de Rivne) en contact avec notamment avec les compagnons exilés à Berlin, Budapest et Paris.

Outre Borzenko et Shakhvorostov le groupe comprenait entre autres B. Meckel, Lazar Rabinovich, Abram Bulis (Vulis), I. Suporin (Shornik-Supornik), A. Sharasyuk (Tarassiuk ?), Vashti A., A. Geydman (Geytsman), F. Gekkokoinen, Laskin (Haskin) , V. Zholsilevich, P. Bidnyi et Topelberg. La pluapart d’netre aux seront arrêtés entre 1929 et 1938 par la Tchéka puis le NKVD et exécutés.

Grigori Borzenko Moskalenko fut arrêté en 1938 avec 11 autres camarades et exécuté par le NKVD le 22 mai 1938.

P.S. :

Sources : notice de Nick Heath Libcom //


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10