TETU, Henri, François

Né le 25 janvier 1851 à Conté sur Sarthe (Sarthe) - Ajusteur mécanicien - Argenteuil (Val d’Oise)
lundi 25 avril 2016
par  Webmestre
popularité : 18%

A la fin des années 1900 Henri Tétu , qui travaillait à l’usine des eaux de la Ville de Paris à Colombes, était membre du groupe Les causeries libertaires d’Argenteuil avec notamment E. Girault, M. Devertus, J. Gorion et J. Lapierre avec lesquels il avait été inscrit au Carnet B en octobre 1909. Le groupe se réunissait parfois chez lui, 83 rue de Sartouvile ou chez Lapierre puis chez le cheminot Louis Rapin. Selon la police il était un grand admirateur de Libertad et prenait parfois la parole pour « exprimer ses sentiments de haine contre la magistrature, la police, l’armée, etc, tout ce qui représente l’autorité ».


Sources : Arc. Nat. F7/13053 //


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016