Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PALANGE, Sicard
Marchand de journaux - Bordeaux (Gironde)
Article mis en ligne le 1er février 2016
dernière modification le 19 mai 2017

par Webmestre
logo imprimer

Au début des années 1890 Sicard Palange (parfois orthographié Parlange) était membre du groupe La Jeunesse libre de Bordeaux où il demeurait 7 rue Faucher et s’occupait plus particulièrement, avec notamment Antignac, de la diffusion de la presse anarchiste.

Le 24 avril 1892, comme de très nombreux compagnons tant à Paris qu’en banlieue et en province, Sicard Palange avait été arrêté à Bordeaux préventivement à la manifestation du 1er mai. Il fut poursuivi pour « association de malfaiteurs » aux cotés d’Antignac, Bach, Jean Benoit, E. Lapeyre, E. Mallet, Mallevialle, Dupla et Léon Mathieu. Tous bénéficièrent d’un non lieu le 27 août suivant.

En 1892 il demeurait 4 rue du Hautoir et était l’un des diffuseurs du Père Peinard et de La Révolte.

Fin janvier 1901, pour avoir diffusé la brochure néo-malthusienne la santé de la femme, il avait été condamné à 15 jours de prison par le tribunal correctionnel de Bordeaux tandis que A. Antignac et William Monbelle bénéficiaient d’un non lieu.

P.S. :

Sources : Le Père Peinard, 8 mai 1892 // Arc. Nat. BB 18645, BB 186449, 1F7/12504 // Le Libertaire, 8 février 1901 //


Dans la même rubrique

0 | 5

PACCARA, Alfred
le 8 mars 2018
par R.D.
PAILLON, Felix
le 14 février 2018
par R.D.
PALLAIT , Léonie [née MITEAUX]
le 21 janvier 2018
par R.D.
PANNARD, Emile, Victor, René
le 6 novembre 2017
par R.D.
PAGES, Francisco
le 28 mai 2017
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2