Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site

BOUDIER, Arthur, Marin, René

Né vers 1855 — Ouvrier galochier — Alençon (Orne)
Article mis en ligne le 9 janvier 2016
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Arthur Boudier et son frère Edmond, ouvriers galochiers à Alençon, avaient été perquisitionnés en février 1894 où la police avait saisis de nombreux journaux (Le Père Peinard, La Révolte), des brochures de Kropotkine, Louise Michel et Cafiero et de la correspondance, puis avaient été pousuivis au printemps 1894 après avoir, semble-t-il en état d’ébriété, crié « Vive l’Anarchie » et avoir fait l’apologie de Ravachol et Vaillant. Lors des interrogatoires ils avaient reconnu être anarchistes mais s’étaient déclarés opposés à la propagande par le fait. En l’absence de témoignages ils avaient bénéficié d’un non-lieu.

Ils avaient semble-t-il un autre frère, Eugène (né vers 1857), qui habitait au Mans et était représentant d’une cordonnerie de Fougères.,


Dans la même rubrique

BORGHESI, Antonio « JAMBA »

le 17 juin 2024
par R.D.

BOULLANGER, Jules, Léon, Aristide

le 3 juin 2024
par R.D.

BOULANGER, Eugène, Oscar

le 24 mai 2024
par R.D.

BOURGAIN

le 22 avril 2024
par R.D.

BORGNIET, Joseph

le 5 avril 2024
par R.D.