Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FENOGLIO, Giovanni
Né à Gênes en 1873 - Garçon de cuisine - Italie - Marseille (Bouches du Rhône)
Article mis en ligne le 10 décembre 2015
dernière modification le 18 avril 2018

par Webmestre
logo imprimer

A l’automne 1895, Giovanni Fenoglio figurait sur un Etat signalétique confidentiel des anarchistes étrangers non expulsés résidant hors de France dont le domicile était alors inconnu. Il était particulièrement lié au compagnon Henri Abrard, l’un des animateurs du groupe La Jeunesse libertaire de Nîmes.

Le 16 février 1898 à Marseille, pour avoir crié « Vive l’anarchie ! » et pour « outrage à agent, Giovanni Fenoglio avait été condamné à 3 mois de prison tandis que Chaumel était condamné à 15 jours. Il avait participé avec ce dernier et une cinquantaine d’anarchistes dont Sébastien Faure et Escartefigue, au saccage le 1er février de la brasserie La Marseillaise où se tenait une réunion de la Ligue antisémite. Le 28 février suivant il fut l’objet d’un arrêté d’expulsion.

P.S. :

Sources : Arc. Nat. BB 186450 // Etat signalétique confidentiel des anarchistes étrangers non expulsés résidant hors de France : Etat D, novembre 1895 & Etat I, août 1898 // Etat signalétique des anarchistes étrangers expulsés de France, n°17, septembre 1898 //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2