FENOGLIO, Giovanni

Né à Gênes en 1873 - Garçon de cuisine - Italie - Marseille (Bouches du Rhône)
jeudi 10 décembre 2015
par  Webmestre
popularité : 13%

A l’aitomne 1895, Giovanni Fenoglio figurait sur un Etat signalétique confidentiel des anarchistes étrangers non expulsés résidant hors de France dont le domicile était alors inconnu.

Le 16 février 1898 à Marseille, pour avoir crié « Vive l’anarchie ! » et pour « outrage à agent, Giovanni Fenoglio avait été condamné à 3 mois de prison tandis que Chaumel était condamné à 15 jours. Il avait participé avec ce dernier et une cinquantaine d’anarchistes dont Sébastien Faure et Escartefigue, au saccage le 1er février de la brasserie La Marseillaise où se tenait une réunion de la Ligue antisémite. Le 28 février suivant il fut l’objet d’un arrêté d’expulsion.


Sources : Arc. Nat. BB 186450 // Etat signalétique confidentiel des anarchistes étrangers non expulsés résidant hors de France : Etat D, novembre 1895 & Etat I, août 1898 // Etat signalétique des anarchistes étrangers expulsés de France, n°17, septembre 1898 //


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016