Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MICHEL, André, Emile
Né le 22 septembre 1853 à Toulon - Cordonnier - Toulon (Var)
Article mis en ligne le 10 août 2015
dernière modification le 9 décembre 2015

par Webmestre
logo imprimer

Le 1er mai 1892 André Michel, qui demeurait Chemin de plaisance au quartier Saint Roch, avait été arrêté avec Riemer, sa compagne, Auguste Chauvin, François Lambert et Alexandre Dodero en train d’afficher de nuit des placards anarchistes . Poursuivis pour « association de malfaiteurs », tous, à l’exception de Dodero expulsé, bénéficièrent d’un non-lieu. Il avait ensuite renoncé à un projet de rejoindre Riemer à Barcelone pour s’embarquer vers les Amériques. Il était toujours fiché comme « militant » à Toulon en 1894.

Au début des années 1900, il demeurait Quartier du Jonquet et figurait sur l’Etat des anarchistes du Var. Sur l’Etat de 1908 il était signalé que "depuis longtemps [il n’y avait] rien à dire sur sa conduite".

S’agit-il du Michel, marchand forain, qui début mars 1912 avait été l’un des assesseurs d’une conférence d’ E. Girault à la Bourse du travail sur le thème de "La guerre, l’alcool et les lois scélérates".

P.S. :

Sources : AD Var 1M240, 1M243, 4M275, 3Z101 // Arc. Nat. BB 186450 //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2