logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
DI CIOLO (ou DECIOLO), Giuseppe
Né à Pise le 3 octobre 1861 ( ?) - Sculpteur – Italie – Marseille (Bouches du Rhône) - Frejus (Var)
Article mis en ligne le 4 août 2015

par ps

Qualifié « d’anarchiste dangereux, partisan de l’action », Joseph Di Ciolo (ou Deciolo) avait vécu plusieurs années à Marseille où la police le soupçonna de recevoir de Lucca (Italie) de la fausse monnaie qu’il faisait ensuite circuler avec l’aide de compagnons. En 1895 il figurait sur l’Etat C des anarchistes étrangers non expulsés résidant hors de France.

En 1897 il aurait gagné Fréjus où il aurait travaillé dans un atelier de moulage tandis qu’il était condamné à Marseille le 4 mai 1898 à 4 mois de prison pour « abus de confiance ». Il avait pour compagne la fille du militant italien Dalmasso. Il fut soupçonné à Fréjus d’être en relations avec un autre italien, Auguste Ferrini qui était soupçonné d’écouler de la fausse monnaie ou de se livrer à de l’espionnage, mais la police ne put trouver la preuve de leur relation ni même localiser Di Ciolo à Fréjus.


Dans la même rubrique

0 | 5

DINET, Pierre
le 23 février 2021
par R.D.
DIMITROV, Denue
le 23 février 2021
par R.D.
DIETZ, Félix, Louis, Laurent
le 23 février 2021
par Françoise Fontanelli Morel
DIAZ MONCASA, Juan
le 23 février 2021
par R.D.
DIAZ, Vicenta
le 23 février 2021
par R.D.