logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MOYA, Joaquin
Né à Chella (Valence) – mort le 4 février 1972 - Ouvrier forgeron – MLE – CNT – Valence (Levant) – Algérie – Nice (Alpes Maritimes)
Article mis en ligne le 9 juin 2015

par ps

Militant de la CNT du Levant, Joaquin Moya avait été pendant la guerre responsable d’une unité de sapeurs qui participa aux fronts du Levant, d’Aragon et à la défense de Madrid. A la fin de la guerre il était parvenu à s’embarquer pour l’Afrique du Nord où il fut interné dans divers camps. Après la Libération il s’installa à Rubia, près d’Alger, où il ouvrit une petite forge et un petit atelier métallurgique de mécanique agricole qui lui permit de vivre décemment. Il fit sans doute partie des rapatriés en France au début des années 1960. Il s’installa alors à Nice où il travailla quelques années dans une usine et milita à la FL-CNT jusqu’à son décès le 4 février 1972.


Dans la même rubrique

0 | 5

MOTTET, Claude
le 21 septembre 2019
par R.D.
MOTTA, Adamastore
le 9 août 2019
par R.D.
MOURIER, Xavier, François
le 2 août 2018
par R.D.
MOULINE (ou MOULINES) (fils)
le 13 mai 2017
par R.D.
MOUGIN, Jean
le 18 octobre 2016
par R.D.