logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Paris le 18 mars 1861 - mort le 6 septembre1949
DESCAVES, Lucien
écrivain naturaliste - Paris
Article mis en ligne le 26 février 2007
dernière modification le 9 janvier 2008

par R.D.
logo imprimer
Lucien Descaves

Lucien Descaves sympathisa avec la Commune de Paris et ses militants « antiautoritaires ». Les collections importantes qu’il avait réunies sur l’événement et sur les hommes sont aujourd’hui à l’Institut international d’Histoire sociale d’Amsterdam IISG archives Descaves
. Deux de ses ouvrages au moins se sont inspirés de la Commune : "La Colonne", 1902, et surtout "Philémon, vieux de la vieille", livre d’histoire plus que roman. Ces ouvrages ainsi que "Sous-offs" marquèrent profondément des générations de militants.

L. Descaves, homme de théâtre membre de l’Académie Goncourt, écrivit des pièces d’inspiration libertaire : "La Cage", 1898, en collaboration avec G. Darien, invite les hommes à se rallier à la cause révolutionnaire et à briser leurs chaînes ; "La Clairière", 1900, et Les Oiseaux de passage, 1904, en collaboration avec M. Donnay, abordent, la première, le problème des « milieux libres » ou colonies anarchistes, la seconde, l’étude des moeurs des nihilistes russes.

En 1900 il avait fait partie aux cotés de Paul Adam, Jean Ajalbert, Octave Mirbeau, Fernand Pelloutier et Adolphe Rette entre autres, d’un Comité pour l’organisation d’un Congrès international d’art social (cf. supplément au n°11 du journal L’Effort , 15 février 1900).

Lucien Descaves a collaboré à un très grand nombre de titres de la presse libertaire francophone dont :
- L’En Dehors de Zo d’Axa (Paris, 91 numéros du 5 mai 1891 au 19 février 1893) ; - Albums des temps nouveaux (le numéro sur La Mano negra, 1903) ; -Les Hommes d’aujoudh’ui (189 ?, numéro 409 sur Zo d’Axa)- L’Almanach de la Révolution (Paris, 1901-1913) ;- L’Ennemi du Peuple (Paris, 29 numéros, 1903-1904) ; -L’Etoile socialiste (Bruxelles, 1893-1898) ; -les Temps Nouveaux (1895-1914) puis la série 1919-1921 (en particulier le numéro spécial de mars 1921 consacré à Kropotkine) ; - Supplément littéraire de la Révolte (1888-1894) puis des Temps Nouveaux (1895-1914) ;-La Bataille syndicaliste (Paris, 1638 numéros du 27 avril 1911 au 23 octobre 1915) quotidien de la CGT ;-Le Grand Soir (Arras, 1911-1914) ; - L’Amnistie (numéro unique du 14 janvier 1933).
L. Descaves a conté l’histoire de sa vie dans "Souvenirs d’un ours", Paris, 1946, 296 p. et un numéro de la revue Les Hommes du jour lui a été consacré.

Lucien Descaves est mort le 6 septembre 1949. A cette occasion et sous le titre "Disparition d’un ennemi du militarisme", la revue Défense de l’Homme n°12, septembre 1949 écrivait : "...D’aucuns ont reproché à Descaves de s’être laissé détourner du bon combat vers la fin de sa vie, par de simples soucis de gloriole littéraire. C’est une vaine querelle que nous ne prendrons pas à notre compte, nous qui ne voulons nous souvenir que des trente années que le grand évrivain consacra inlassablement contre l’injustice et la sottise...L’oeuvre d’un Lucien Descaves nous apparaît comme un phare resplendissant au-dessus de ces mornes hypocrisies et de ces déchéances intellectuelles qui pèsent sur un monde à peine sorti des décombres, un monde qui pourtant aimerait peut être vivre sa part de joie, sous un soleil tranquille...sans Dieu, ni César, ni tribun".

P.S. :

J. Maitron, Histoire du Mouvement anarchiste, op. cit. — Larousse du XXe siècle = Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier..., op. cit. // R. Bianco « Un siècle de presse… »op. cit. // Défense de l’Homme, n°12, septembre 1949 // Bulletin du Cira : témoignages...", Marseille, 1985, op. cit. //


Dans la même rubrique

0 | 5

DESPREZ, Amédée
le 22 novembre 2018
par R.D.
DESCHAMPS , Jules, Pascal
le 29 août 2018
par R.D.
DEVILLE, Antoine
le 20 mars 2018
par R.D.
DESPRAS, Christophe « BIBI »
le 20 mars 2018
par R.D.
DESNIER
le 4 mars 2018
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10