DAUSSIN, Henri, André, Auguste

Né à Paris le 25 septembre 1868 - Employé de commerce
jeudi 26 février 2015
par  Webmestre
popularité : 14%

En février 1894 Henri Daussin était noté comme «  sans domicile fixe » et avait été condamné à Nancy pour « vagabondage et usage de faux certificats de travail » à 8 mois de prison. En appel en mars où la peine avait été confirmé il avait jeté son chapeau sur le greffier au cours de l’audience et avait déclaré : « Tas de salauds, je me vengerais. L’anarchie fait chaque jours des progrès dans le peuple, elle a ses martyrs et un jour j’espère être un de ceux là ! ». Comme il n’avait pas accepté de se rétracter, il fut alors condamné à 5 ans de détention. Il fut détenu à la maison d’arrêt de Nancy en attente de transfert à Clairvaux. Au début des années 190 il avait été inscrit comme "vagabond" à l’état vert n°3 des anarchistes disparus et/ou nomades.


Sources : AD Aube 1M640//


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016