logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
SAMITIER URUEN, Tomas
Né à Riglos (Huesca) le 5 septembre 1900 – mort le 17 juillet 1980 - Cheminot – MLE – CNT - Huesca & Saragosse (Aragon) - Cantal – Millau (Aveyron)
Article mis en ligne le 12 février 2015

par ps

Tomas Samitier Uruen avait commencé à travailler dès l’âge de 10 ans comme berger avant d’entrer à 14 ans à la raffinerie d’essence de La Peña. En 1925 il était embauché à la Compagnie des chemins de fer et militait alors à la CNT.

Il fut nommé garde barrière à Zuera (Saragosse) dont lors du coup d’état franquiste de juillet 1936 il parvint à s’enfuir tandis qu’était arrêtée sa compagne et fusillés son frère Pedro (le 16 août 1936 à Huesca) et sa sœur Maximiliana (en décembre 1936). Tomas Samitier qui était parti combattre sur le front, ne retrouva sa compagne qu’en 1938.

Passé en France lors de la Retirada, il fut interné dans divers camps. A la Libération il trouva un travail au Barrage de l’Aigle (Cantal) où pendant l’Occupation s’était reconstituée la CNT et s’était formé un maquis entièrement cénétiste et où en 1946 il était le responsable des contacts de la CNT de tendance dite orthodoxe

A l’achèvement du chantier du barrage il alla travailler à Pont de Salars où il dut subir une première opération. Puis avec toute la famille il alla s’installer à Millau où il milita à la FL-CNT.

A l’été 1977, alors que sa santé était déjà très fragile, ses enfants l’accompagnèrent à Riglos et à Zuera où en 1978 il revenait définitivement avec sa compagne Teresa.

Membre de la CNT de Zuera, Tomas Samitier Uruen décédait le 17 juillet 1980.


Dans la même rubrique

0 | 5

SANCHEZ ALVAREZ, Manuel
le 7 février 2019
par R.D.
SALUCCI, Argante
le 12 novembre 2018
par R.D.
SANCHEZ, Ramon
le 9 décembre 2016
par R.D.
SAMAJA, Nino " Kristen LARSEN"
le 7 octobre 2016
par R.D.
SALOMON, Moïse, Wotel
le 24 septembre 2016
par R.D.