logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
DESTRYKER, François
MCL - ORA - Bruxelles
Article mis en ligne le 7 novembre 2014

par ps

François Destryker était en 1967 membre de la coordination libertaire formée en Belgique et qui éditait le journal Le Libertaire (Liège, au moins 8 numéros, juin 1967 à mai 1969) dont l’administrateur était Hubert Natalis et auquel il collabora. . Il collabora également à cette époque au Bulletin de la commission préparatoire du congrès international de fédérations anarchistes (Paris, 11 numéros, septembre 1966-août 1968) puis, après le congrès international de Carrare, au Bulletin de la commission de relations de l’internationale de fédérations anarchistes CRIFA (Paris, 10 numéros, novembre 1968-juin 1971) dont le principal rédacteur était Guy Malouvier, ainsi qu’au Monde libertaire (Paris) et sans doute au périodique Rebelle (Bruxelles, au moins 3 numéros, mars 1970-1971), organe du Groupe anarchiste du 18 février dont l’éditeur était J. De Smet.

Puis il fut l’administrateur du bulletin L’Alliance (Bruxelles, 5 numéros, mai 1969-décembre 1971) avec Claude Lemaire et Janine de Miomandre avec lesquels il tentait de former un centre de documentation. En 1972 il publiait une nouvelle série de L’Alliance (Bruxelles, 7 numéros, janvier à décembre 1972) comme organe du groupe communiste libertaire proche du MCL français puis à partir de l’été 1973 de l’ORA (cf. Rapport d’orientation du MCL vers l’organisation révolutionnaire anarchiste, septembre 1973).

Devenu l’ animateur de l’ORA belge, il fut le responsable du bulletin hebdomadaire Le Libertaire (Bruxelles, 3 numéros, 23 janvier à 6 février) puis Journal libertaire (15 numéros, 14 février à 15 juin 1973) dont le directeur était Michel Veevaete, puis de l’organe de l’ORA belge Journal libertaire (septembre 1973- février 1974, 5 numéros) et Journal libertaire des luttes de classes (avril-novembre 1974, 6 numéros) dont l’éditeur était Riel Van Hove puis Marc Milants. Il collabora vraisemblablement à la série de fascicules ORA Formation (Bruxelles, au moins 9 numéros, 1973-juin 1974). Puis F. Destryler s’éloigna de l’anarchisme, se rapprochant du courant communiste bordhigiste et après avoir abandonné la référence libertaire, le périodique changea son titre pour celui de Internationalisme. .

Dans les années 1990 il était l’un des animateurs du centre des Etangs noirs, un centre de réinsertion pour les jeunes par la formation professionnelle et générale.

François Destyker avait également collaboré à la revue Anarchisme et non violence (Paris, au moins 33 numéros d’avril 1965 à avril 1974) animée notamment par André et Anita Bernard, Marianne Enckell et Marcel Viaud.


Dans la même rubrique

0 | 5

DEVAUMANN
le 7 juillet 2020
par R.D.
DESPREZ, Amédée
le 22 novembre 2018
par R.D.
DESCHAMPS , Jules, Pascal
le 29 août 2018
par R.D.
DEVILLE, Antoine
le 20 mars 2018
par R.D.
DESPRAS, Christophe « BIBI »
le 20 mars 2018
par R.D.