logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Barcelone en 1880 - mort en 1952
ARAGO GARCIA, Jaime
Cordonnier ; Marchand de beignets ; représentant - MLE - CNT -Barcelone (Catalogne) & Mexico
Article mis en ligne le 17 février 2007

par R.D.
logo imprimer

Jaime Arago Garcia avait commencé à militer dans les milieux anarchistes dès son adolescence. Au début du vingtième siècle il était très lié à Leopoldo Bonafulla et Teresa Claramunt éditeurs de l’hebdomadaire El Productor (Barcelone, 1902-1904) dont il était l’un des plus actifs diffuseurs. C’était une époque, raconte José Viadiu, où « il portait avec ostentation des vêtements qui le faisaient remarquer de loin, tel un grand chapeau à larges bords, une cravate large au nœud abondant, et de plus, de grandes moustaches à la française ». En juillet 1909 il aurait participé aux manifestations et grèves, lors de la Semaine tragique, à Barcelone, mais était parvenu à s’enfuir avant d’être arrêté.

Au début des années 1910 il fréquentait assidument le Centro Obrero de Barcelone avec S. Segui, Negre, A. Lorenzo et bien d’autres. Il allait exercer de nombreux métiers : cordonnier, marin, marchand d’huile, courtier d’assurances, représentant, employé à la construction de puits artésiens, marchand de beignets, etc… C’est alors qu’il était marchand de beignets et qu’il parcourait foires et fêtes dans toute la Catalogne avec sa petite barraque, qu’il en profitait pour organiser meetings et réunions dans bon nombre de villes et villages.

Il avait été emprisonné avec Camilo Piñon Oriol et Manuel Andreu lors des grèves de 1914. En 1916 il était membre de la rédaction de Solidaridad Obrera et avait été arrêté avec J. Viadiu et José Bejar au local du Centro Obrero de la rue Mercaders, accusés d’être membres du comité de grève puis tous trois avaient été emprisonnés deux mois à la Modelo. C’est lui qui avait obtenu le plan des égouts de Barcelone lors de l’insurrection de 1917 où membre du comité de grève de Barcelone, il avait participé aux combats sur les barricades. Il a été l’artisan du départ de l’UGT de l’association ouvrière "La Naval" et de son adhésion massive à la CNT. Il aurait été délégué du Levant (?) au Congrès de la Comedia, Madrid, en décembre 1919.

Dans les années 1910 il aurait été, selon Viadiu, l’un des fondateurs d’un hebdomadaire Regeneraccion (Barcelone) où il défendait les positions les plus radicales de la révolution mexicaine. C’est à peu près à la même époque qu’il aurait été professeur rationaliste dans le petit village de Granja de Escarpe (province de Lérida) et aurait été emprisonné quelques mois avant de s’évader de la prison de Lérida.

Au début des années 1920 il avait fait partie de la quarantaine de militants déportés à Mahon sur ordre du gouverneur de Barcelone, Martinez Anido.

Lors du soulèvement franquiste de juillet 1936 il était le président du Comité de défense de Barcelonette et était nommé en octobre 1936 au conseil municipal de Barcelone, poste qu’il occupait toujours en 1937.

Passé en France lors de la Retirada, il était en 1941 à Marseille puis émigrait au Mexique où il allait appartenir à la délégation de la CNT en exil et collaborer à son organe Tierra y Libertad. Puis il était chargé (en 1942 ?) avec Pedro Vallina, dont il était très proche, de constituer les archives de la CNT. Il a été également le gérant du restaurant Hispano Mexicain de Maxico. Il s’établira ensuite à Jalapa, Etat de Zacatecas, puis à Vera Cruz et enfin à Mexico où il est décédé en 1952.

Jaime Arago Garcia avait collaboré à de nombreux titres de la presse libertaire espagnole dont Reinvindicacion (Sabadell, 1915), La Revista Blanca, Solidaridad Obrera, Redencion (1930).

P.S. :

Solidaridad Obrera, n°402, 8 nov 1952 (nécro de P. Vallina) // M. Iñiguez « Esbozo… », op. cit. // Tierra y Libertad, Mexico, 25 septembre 1952// Les cahiers de Contre Courant : pionniers et militants d’avant-garde..., op. cit ; (notice de José Viadiu)//


Dans la même rubrique

0 | 5

AMIOT, Louis
le 6 décembre 2018
par R.D.
ANTONELLO, Rodolfo
le 9 novembre 2018
par R.D.
ASTRALDI, Silvio
le 3 mai 2018
par R.D.
ARDISSONE, Valentino
le 3 mai 2018
par R.D.
ARDISSONE, Jacques
le 3 mai 2018
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10