logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BOSCHI, Iole
Née le 6 décembre 1884 à Montelabbate - Couturière ; aubergiste – Pesaro (Marches) – Nanterre (Hauts de Seine)
Article mis en ligne le 8 juillet 2014

par ps
logo imprimer

Iole Boschi avait été signalée par la police pour avoir souscrit en 1907 une petite somme au profit du journal Il grido della folla (Milan). Fichée en juillet 1907 par la préfecture de Pisaro et Urbano (Marches ) comme « anarchiste non dangereuse », elle fut toutefois placée sous surveillance. Elle devint la compagne du compagnon Romolo Persini condamné pour « désertion » pendant la Première Guerre mondiale et était la mère de trois enfants dont l’une prénommée Atea.

En 1923 elle émigra en France où elle s’installa à Nanterre où son mari travaillait comme maçon. En 1929 elle souscrivit à un journal anarchiste italien qui dans son numéro exaltait l’attentat du compagnon Angiolino Bartolomei contre un prêtre et, à la même époque, au nom de son compagnon et de leurs filles Anita et Atea, envoyait à Genève une souscription « pour lutter contre le régime fasciste ». En 1931 elle fit un bref séjour en Italie pour visiter son frère Massimo. Inscrite dans les fichiers « Rubrique di frontiera », elle gérait en 1934 à Nanterre une petite taverne fréquentée par les réfugiés italiens antifascistes et figurait toujours en 1939 sur les listes établies par les autorités fascistes.

P.S. :

Sources : Dizionario biografico degli anarchici…, op. cit. (Notice de G. Ciao Pointer & C. Gregori) //


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10